Les bacs comestibles fleurissent au Tourne

L’équipe municipale du Tourne a la fibre verte et elle souhaite faire de la commune un vrai lieu en lien avec la nature, penser la consommation autrement, trouver des alternatives vertes et responsables dans ce paysage communale.

Vivre à la campagne ne veut pas dire nécessairement vivre en harmonie avec la nature. Vivre avec la nature c’est être en alerte face aux écosystèmes, c’est préserver ce que l’urbanisation (même sur une commune de la taille du Tourne) peut détruire à long terme, c’est trouver un équilibre entre services aux habitants et respect de nos airs, nos eaux, nos abeilles…

Une des initiatives mise en place : remplacer des espaces initialement de « verdure ornementale » par de la « verdure comestible ». Disons le, un pied de basilic ou de thym ça fait du bien au moral !

On commence doucement en test, avec le premier bac à l’angle du parking de l’école, Place de la liberté et on espère étendre cette expérience à différents points stratégiques de la commune : par l’espace libre, par le passage ou pour « re-naturaliser » certains espaces.

Pour l’occasion, ils ont testés avec l’association Les Incroyables Comestibles et leur concept de potager solidaire.

Le mouvement Les Incroyables Comestibles

Né en 2008 par deux mères de famille au Nord de l’Angleterre sous le nom Incredible Edible et en France officiellement depuis 2011, ce mouvement est une révolution urbaine. Le principe est simple : mettre en place des potagers solidaires dans les rues et ce, en libre accès. Le concept s’est démocratisé et prend de l’ampleur chaque jour à travers des villes et des communes de la France entière.

« Cette démarche d’autosuffisance alimentaire et de valorisation des espaces cultivables inutilisés permet de créer de nouveaux échanges entre habitants, de se réapproprier notre territoire localet de se reconnecter à cette Terre nourricière »

Extraits de la Charte du mouvement

« Ce qui appartient à tout le monde, n’appartient à personne »
« Planter partout là où c’est possible, avec bon sens et dans le respect des lieux et des personnes, et mettre en partage nos actions et nos récoltes »
« Respecter la terre, respecter le vivant et les cycles naturels »
« œuvrer à protéger et développer la biodiversité par le recours à des techniques de culture bio-naturelle »
« promouvoir le partage, le don et la gratuité. »
….

Petite vidéo du mouvement

En voir plus sur le mouvement