Les actualités

L’eau, un bien commun à protéger rapidement

Comment ça marche ?

La commune du Tourne est responsable de l’alimentation en eau potable et de l’assainissement des eaux usées (collectif et non collectif). Pour assurer ces services, nous mutualisons nos moyens au sein du SIAEPA de Langoiran, Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau Potable et d’Assainissement. Ce syndicat est donc une collectivité publique qui regroupe les communes de Capian, Langoiran, Lestiac-sur-Garonne, Le Tourne, Paillet, Tabanac et Villenave-de-Rions

Ses représentants sont des élus de chacunes des communes concernées. Au Tourne, ils sont au nombre de 4 : 2 titulaires, Fanny Bréaud et Marion Martret, et 2 suppléants, Julia Boulenouar et Christophe Hellies.

La gestion de l’ensemble des équipements d’alimentation en eau potable et d’assainissement collectif, est déléguée à un opérateur privé, Suez, jusque fin 2024. Les investissements eux restent à la charge de la collectivité.

Chaque année le syndicat émet un rapport sur le prix et la qualité du service public (RPQS) permettant de rendre compte aux usagers du prix et de la qualité du service rendu pour l’année écoulée. Ce rapport est disponible ici.

Quel état des lieux ?

Sur le plan de l’alimentation en eau potable, l’eau distribuée est conforme, elle fait d’ailleurs l’objet d’analyses régulières. Cependant globalement, le réseau d’adduction est vieillissant, le rendement du réseau est passé à seulement 65%. Autrement dit 35% de l’eau captée n’est jamais distribuée. Ainsi, en 2020, les fuites ont représenté plus de 230 000 m3 d’eau perdus et ont engendré un dépassement des volumes de prélèvement autorisés dans la nappe. Le syndicat doit rapidement corriger cette situation pour ne pas être condamné car ne respectant pas la loi.

Des travaux sur le réseau aux conséquences financières…

Il devient donc urgent de renouveler les canalisations les plus fuyardes. Ce sont principalement celles qui à très haute pression assurent les jonctions entre les villages. Le Tourne sera la première commune concernée avec renouvellement de la section principale comprise entre la place de la Liberté et l’avenue des Ecoles. Ce sera un chantier important de plusieurs semaines. Nous organiserons une réunion publique dès que nous aurons plus d’éléments.

Plusieurs chantiers dans les autres communes sont d’ores et déjà programmés. 

Pour financer ces investissements une augmentation de la facturation adduction de 5% est malheureusement nécessaire cette année.